Le nutrivorisme : faire le choix d’une alimentation intelligente

14 Juil 2023

Être nutrivore, c’est croquer la vie à pleines dents, c’est faire le choix d’une alimentation riche en nutriments. Et pour y parvenir, il convient de connaître les bases de la nutrition et de comprendre ce que nous apporte la nourriture que nous mangeons. Dans cet article, je fais un point avec vous sur ce que sont les macro et micronutriments, les éléments qui font tout l’intérêt de notre alimentation. Vous verrez que les nutrivores sont passés maîtres dans l’art de manger ce qu’il y a de meilleur. Suivez le guide et découvrez une nouvelle façon d’aborder l’alimentation.

Comment mange un nutrivore ?

Les nutrivores mangent comme tout le monde, avec des couteaux, des fourchettes et des baguettes. Pourtant, les aliments qu’ils consomment ont tous un grand intérêt nutritionnel et c’est en cela qu’ils se démarquent de l’omnivore du XXIème siècle. Mais quel est leur secret ?

Éviter de manger des calories vides

Ce constat a été fait depuis longtemps : notre alimentation moderne est nutritionnellement pauvre. C’est d’autant plus vrai pour les produits ultra transformés qui inondent les rayons de nos supermarchés. Et ces derniers constituent la base de l’alimentation d’une majorité de personnes. Les fruits et légumes issus de l’agriculture intensive sont pauvres en nutriments, bien plus que ceux que l’on produisait il y a 100 ans. Les techniques de productivité, les pesticides et les modifications génétiques en sont la cause. Ce modèle agricole a appauvri les sols et ces derniers ne permettent pas de cultiver des aliments nutritionnellement riches. Les procédés de conservation et de préparation utilisés par l’industrie agro alimentaire sont également responsables de la pauvreté de ce que nous mangeons. Les cuissons trop poussées, les produits chimiques utilisés et le les délais entre récolte et consommation détruisent l’essentiel des nutriments. Résultat des courses nous mangeons des calories vides.

Ce que l’on appelle les calories vides, ce sont les calories consommées qui n’apportent rien d’autre que leur apport énergétique. Ainsi, ce que nous mangeons nous permet de répondre à nos besoins en énergie, mais pas en vitamines, oligoéléments et sels minéraux. De par la pauvreté des aliments à notre disposition, nous mangeons pour assouvir un besoin, mais n’apportons pas grand-chose à notre organisme. Carences, fatigue et immunité défectueuse peuvent être les conséquences d’une telle alimentation. Et bien figurez-vous que les nutrivores ont fait le choix de reprendre leur alimentation en main et d’en restaurer l’intérêt. Les nutrivores mangent intelligemment.

une tarte au citron meringuée et des citrons - nutrivore
image libre de droits

Faire la part belle aux nutriments

Le nutrivorisme consiste donc à choisir avec soin les aliments que l’on mange. Le but est de choisir ceux qui présentent de réels intérêts nutritionnels. L’idée n’est cependant pas de ne manger que les superaliments les plus riches, mais de faire la part belle à la diversité. Dans le nutrivorisme, on ne se prive de rien, on essaie simplement de manger des nutriments qui font du bien. Une pizza maison composée d’ingrédients choisis avec soin sera bien meilleure pour la santé qu’une salade composée industrielle faite d’ingrédients vides de nutriments. De nombreuses pratiques permettent d’avoir une alimentation plus riche :

  • Privilégier les fruits et légumes bios.
  • Éviter les cuissons trop fortes et privilégier les cuissons douces à moins de 100 degrés (je vous parle ici du vitaliseur de Marion pour cuisinier à la vapeur douce).
  • Laisser le moins de temps possible entre la récolte (ou l’abattage dans le cas de viande) et la consommation des produits. Les micronutriments sont détruits avec le temps.
  • Favoriser les circuits-courts pour manger des aliments les plus frais possibles.
  • Cuisiner soi-même pour avoir une totale maîtrise des techniques et des ingrédients utilisés.

Vous l’aurez sûrement compris, être nutrivore demande de s’investir dans sa démarche de nutrition. Les nutrivores fréquentent peu les supermarchés et multiplient les points de ventes de producteurs locaux. En plus de véritablement nourrir votre corps, vous œuvrez pour la planète et l’économie locale. Que demander de plus ?

braises brûlantes dans un barbecue - nutrivore
image libre de droits

Macro et micronutriments

En nutrition, tout est une question de nutriments, et ça, les nutrivores l’ont bien compris. On distingue deux grandes familles de nutriments : les macronutriments et les micronutriments. Ce sont deux termes assez proches qui font pourtant référence à des choses bien différentes. Petit cours de rattrapage afin d’y voir plus clair sur ce que sont ces composants essentiels de notre alimentation.

Quels sont les macronutriments ?

Les macronutriments sont bien plus connus que leurs cousins minoritaires, les micronutriments. Ils sont au nombre de trois et sont les stars des étiquettes des produits que l’on trouve en supermarché. Il s’agit des lipides, des glucides et des protéines. La sainte trinité de l’alimentation, dont on se rend compte qu’elle ne suffit pas à définir ce qu’est une alimentation saine et équilibrée. Nous raisonnons tous en matière de nutrition en prenant ces macronutriments comme référence. De nombreux professionnels de la santé également. Même les messages gouvernementaux nous conseillent de ne pas manger trop gras ou trop sucré. Bref, il n’y en a que pour les macronutriments et on en vient à penser qu’ils sont les seuls qui comptent. Spoiler : ce n’est pas le cas et je vous en parle un peu plus bas.

Il faut cependant comprendre que les macronutriments sont indispensables. Notre corps sait les dégrader pour en tirer de l’énergie. Ce sont eux qui nous fournissent les fameuses calories dont nous avons tant besoin. Ils sont en quelque sorte notre carburant. Pour un équilibre optimal, il convient de les consommer sans excès. L’assiette idéale devrait être composée pour moitié de fruits et de légumes, d’un quart de féculents (les sucres complexes) et d’un quart de protéines. Que l’on soit nutrivore ou non, nous avons tous besoins des ces macronutriments. Cependant, dans le cadre d’une alimentation trop industrielle, les calories apportées par les macronutriments seront pauvres en micronutriments. Tout l’intérêt du nutrivorisme est là : manger des macronutriments de qualité, qui soient accompagnées de micronutriments.

une tonne de myrtilles - nutrivore
image libre de droits

L’importance des micronutriments

Les micronutriments, bien que minoritaires dans notre alimentation sont tout aussi indispensables. Il s’agit d’éléments que notre corps ne sait pas synthétiser, à quelques exceptions près. Si on compte les macronutriments nécessaires en dizaines de grammes, on parle plutôt en milligrammes pour les micronutriments. Et l’absence de ces quelques milligrammes peut avoir de lourdes conséquences. Les micronutriments sont des composés non énergétiques, mais ils jouent un rôle essentiel en permettant à nos organes et nos cellules de remplir certaines fonctions capitales. Les micronutriments les plus connus sont :

  • Les sels minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium ou le sodium.
  • Les oligoéléments comme le fer, l’iode, le zinc ou le cuivre.
  • Les vitamines dont certaines hydrosolubles (B et C) et d’autres liposolubles (A, D, E ou K). Elles aident les enzymes présentes dans notre corps à faire leur travail.

En micro nutrition, on va plus loin que ces trois catégories principales et on prend en compte d’autres composants :

  • Les acides aminés essentiels (ceux que notre corps n’est pas capable de synthétiser et que nous devons trouver dans notre alimentation).
  • Les acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6 notamment).
  • Les polyphénols.
  • Les prébiotiques (qui sont les sucres fermentescibles) et les probiotiques (qui sont les bonnes bactéries qui profitent à nos intestins).

Comme vous le voyez, le monde des micronutriments est bien plus complexe que celui des macronutriments. Il l’est également dans les bienfaits qu’ils apportent. Ils sont en effet très nombreux et jouent des rôles majeurs pour permettre à notre organisme de fonctionner correctement. Les nutrivores ont compris l’importance de l’alimentation pour faire le plein de micronutriments. Ils mettent tout en œuvre pour avoir une alimentation la plus intelligente possible et pour se détacher de l’industrie agro alimentaire. Si c’est une voie qui vous intéresse, faites vous accompagner d’un professionnel de la nutrition et restez aux aguets, il est fort probable que j’aborde à nouveau ce sujet dans la section blog. Enfin, inscrivez-vous à ma liste email (formulaire juste en dessous) pour recevoir un cadeau de bienvenue qui vous permettra de transitionner en douceur vers une alimentation plus saine.

Les derniers articles qui pourraient vous intéresser 🙂 

Le fromage au lait cru : l’option à privilégier pour consommer des produits laitiers ?

Le fromage au lait cru est un aliment incontournable de la gastronomie française. Il possède des qualités nutritionnelles intéressantes, mais en tant que produit cru il est un aliment à part. Des précautions sont à prendre pour en manger et certaines personnes doivent...

L’alimentation, votre principale source d’antioxydants naturels

On entend souvent parler d’alimentation anti inflammatoire, mais également d’aliments antioxydants. En réalité, les deux sont liés et les aliments antioxydants font partie intégrante de l’alimentation anti inflammatoire. Un antioxydant naturel est donc un composé...

Adénomyose et douleur : comment mieux vivre avec elles ?

Adénomyose et douleur sont souvent liées. L’adénomyose utérine est une maladie gynécologique souvent mal connue. Cette pathologie invisible peut être invalidante au quotidien lorsqu’elle est très douloureuse. C'est Flora, rédactrice Web invitée pour l'occasion, qui...

Le régime méditerranéen : entre plaisir, bien-être et convivialité

Le régime méditerranéen n’est pas un régime comme les autres. Il est très permissif et fait la part belle au plaisir. Trop souvent connoté négativement, un régime est en réalité une somme d’habitudes alimentaires partagées par un groupe. Ainsi, le régime méditerranéen...

Les protéines : des nutriments incontournables de notre alimentation

Les protéines sont consommables sous diverses formes. On entend de tout à leur sujet et il est parfois difficile de s’y retrouver. Entre protéines animales ou végétales, complètes ou incomplètes, maigres ou grasses, il y a de quoi s’y perdre. Si certaines sont plus...

Comment bien choisir son extracteur de jus ?

Il existe des dizaines de références d’extracteurs de jus sur le net. Alors comment être sûr de faire le bon choix ? Entre extracteurs, centrifugeuses, blenders ou même mixeurs, difficile de s’y retrouver. Pourtant, tous ces objets ont des usages bien différents. Pour...

Les tisanes anti inflammatoires pour vous apaiser durablement

On parle généralement de lutter contre l’inflammation grâce à la nourriture. Mais on oublie souvent de parler des boissons. Elles jouent pourtant un rôle important et sont efficaces pour soulager l’organisme. Faciles à préparer et à consommer, il en existe pour tous...

Intolérance au lactose : une réaction normale de notre organisme

Le lactose est la cause de nombreux cas d’intolérance et de plus en plus de personnes semblent concernées. On pourrait ainsi croire que nous sommes plus intolérants au lactose qu’auparavant. La réalité, c’est que cette intolérance est aujourd’hui mieux diagnostiquée...

Alimentation anti inflammatoire et endométriose : comment soulager les douleurs ?

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche 10% des femmes en âge de pouvoir donner naissance. Au niveau mondial, cela représenterait 190 millions de femmes. Je fais partie de ces femmes et dans mon cas le diagnostic n’a pas été facile à poser. J’ai appris...

La nutrition holistique pour apaiser son corps, son mental et son âme

La nutrition holistique se démarque des régimes alimentaires et autres programmes nutritionnels par son approche plus globale de l’alimentation. Elle met l’humain au cœur de la pratique et ne résonne pas qu’en apports nutritionnels et en calories. Elle prend en compte...

Les meilleurs aliments pour soulager les symptômes de l’endométriose

L’endométriose est une maladie qui peut toucher les femmes en âge de procréer. Elle se manifeste par un développement anarchique de l’endomètre, la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus. Cet endomètre se développe en dehors de l’utérus et peut envahir certains...

Le vitaliseur de Marion : le cuiseur vapeur révolutionnaire

Derrière le vitaliseur de Marion se cache en réalité un cuiseur vapeur. Rien de bien excitant de prime abord, et pourtant, ce cuiseur vapeur n’est pas comme les autres. Tout dans sa conception est fait pour que les aliments conservent au maximum ce qui fait leur...
Madame Shiitake

Et bonjour !

Je m’appelle Laura.

Vous trouverez ici des recettes pour tous les goûts et pour toutes les envies.
La particularité de mes recettes, la plupart sont sans gluten, sans lactose, ou les deux, mais toujours avec beaucoup de gourmandise !

À propos >

CREDITS

© L’ensemble des recettes, textes, photographies de ce site sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite).

Tous ces éléments sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle.

Sans autorisation écrite préalable, il est strictement interdit, de copier, reproduire ou redistribuer, tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit.

Catégories

Archives

13 Commentaires

  1. Claire

    Merci pour cet article, cela me parle beaucoup ! Sortie des troubles du comportement alimentaire, j’ai dû réapprendre à me nourrir correctement et j’ai pour image de remplir des tiroirs. Penser à manger suffisamment en quantité et en qualité m’aide beaucoup (plutôt que la vision classique de supprimer ou réduire certaines catégories d’aliments).

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Hello Claire 🙂 Merci pour le partage, j’aime beaucoup cette idée des tiroirs. Avec le nutrivorisme, c’est bien de voir qu’on peut remplir son tiroir de belles choses, plutôt que de le remplir à ras bord de choses inutiles et qui prennent beaucoup de place 😉

      Réponse
      • Delorme carole

        Article très intéressant, je ne connaissais pas ce terme mais oui je suis une nutrivore, je kiffe les légumes et j’évite les plats préparés

        Réponse
        • Madame Shiitake

          C’est top, continue comme ça, ton corps te remercie !!! Vive le nutrivorisme 😉

          Réponse
  2. Maud

    Bonjour, je ne connaissais pas le terme « nutrivore », je l’adopte! Merci pour cet article très bien fait! Je rêve que l’on enseigne l’alimentation intelligente aux enfants à l’école, ça changerait le monde !

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Je t’avoues que c’est mon rêve caché également. Ayant été professeur de l’éducation nationale, j’aimerai vraiment que l’apprentissage de la nutrition, la compréhension de son corps et la mise en pratique concrète avec l’apprentissage de la cuisine saine soit vraiment enseigné !! Je montais d’ailleurs des projets locavore avec les cantines scolaires de mes établissements à l’époque et ça intéressait vraiment les élèves 😉

      Réponse
  3. Céline

    Alors je suis nutrivore 🙂 Si le terme est nouveau pour moi, le concept est bel est bien acquis depuis ma tendre enfance. Le potager et le verger familial nous donnait toutes les ressources nécessaires. C’est tout naturellement que j’ai reproduis le même style de vie. Merci pour cet article tous en détails !

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Oui c’est simplement mettre des mots sur des pratiques plus que logiques et simples, que l’on doit réapprendre, mais qui étaient la norme avant 😉 C’est d’ailleurs le quotidien de plus en plus de personnes, mais diffuser le bon sens et faire des piqures de rappel ne fait pas de mal 🙂

      Réponse
  4. Christèle

    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout!
    bravo!

    Réponse
  5. CorinneAkMelu

    Merci pour cet article fort intéressant. Je suis tout à fait d’accord avec toi, mais je n’aurais pas trouvé les mots aussi bien pour le dire et l’expliquer à mon entourage.

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Merci Corinne pour ton retour qui me booste et m’encourage 🙂 C’est un challenge que de faire passer des idées, des informations le plus clairement possible, mais je fais mon maximum pour diffuser mon message, alors merci à toi !

      Réponse
  6. sara norelle

    Cet article me parle beaucoup. Depuis quelques mois, j’ai adopté le mode « manger en conscience » en pensant à se faire du bien, à nourrir son corps en énergie et à se faire plaisir. J’adopte le mot « nutrivore » !

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Que manger avant de courir ? Conseils et recommandations - Commencer la course à pied - […] par votre organisme.On appelle les gens qui favorisent une alimentation riche en nutriments des nutrivores. Le nutrivorisme c’est faire…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!