Comment j’ai changé de vie ? Je vous raconte la construction de ma nouvelle vie sur mesure

30 Mai 2023

Un jour on se lève et d’un coup d’un seul on décide de changer de vie. C’est ce qui m’est arrivé un matin aux alentours de 6 heures 30, quand devant mon petit déjeuner je suis restée béate. Il y a un peu plus de trois ans je ne me suis pas rendue au travail et j’ai su que la veille était mon dernier jour au poste de professeur dans le collège où j’exerçais. Je ne savais pas encore que c’était mon dernier jour en tant que professeur tout court. J’étais en train de commencer à changer de vie sans le savoir vraiment. Mais changer de vie c’est quoi ? Quelles sont les étapes pour changer de vie ? Quels sont les signes qui montrent que vous devriez changer de vie ? Je vous livre mes conseils et mon retour d’expérience dans cet article 😉

La peur de changer de vie

Parfois on sent que quelque chose cloche dans notre quotidien. Nous avons envie de changer de vie mais nous procrastinons à entreprendre des actions pour réussir ce changement. Vous êtes peut-être dominé par votre peur ? Il convient d’identifier les raisons de cette peur et cela va peut-être vous étonner, mais parfois nous avons simplement peur d’être heureux, de faire notre propre rencontre et de réussir les projets qui nous font rêver.

Qu’est-ce que j’entends par changer de vie ?

Changer de vie ne veut pas forcément dire tout changer. Nous pouvons changer de travail, de conjoint.e, d’entourage, d’apparence, de lieu de vie, de régime alimentaire ou tout ça à la fois. Mais est-ce vraiment ça, changer de vie ? Ce sont ici des changements qui se situent essentiellement à l’extérieur de nous. J’envisage le changement de vie d’une manière plus intime et je pense que changer de vie pour aller mieux consiste surtout à changer son regard sur la vie et la façon dont on mène notre passage sur Terre. Alors oui, quand on décide de changer notre façon de vivre, cela induit ensuite de nombreux changements, qui se répercutent sur notre vie professionnelle, personnelle, ou les deux. Nous n’avons plus le même regard sur la vie, donc parfois il y a des ajustements à faire dans la gestion de ses relations familiales ou amicales, de ses priorités.

prendre le temps d'une pause avant de changer de vie - feu tricolore

J’envisage l’envie de changer de vie comme un appel de notre « vrai soi » pour se sentir « en vie ». Quand on a ce déclic, on ne se sent plus du tout aligné avec la vie que l’on est en train de mener. Plus rien n’est confortable et c’est avec détermination et motivation que l’on cherche à se connecter à ses passions et à ce qui nous fait réellement vibrer. Changer de vie, c’est pour moi une remise à zéro de nos croyances et c’est chercher à se reconnecter à nos vraies envies et à nos vraies aspirations. C’est en quelque sorte une seconde naissance mais cette fois c’est nous qui cherchons à apprendre et à vivre ce que nous sommes venus chercher sur Terre. Nous ne cherchons plus à répondre aux attentes de nos parents, de notre entourage et de la société dans laquelle nous sommes nés.

Pourquoi changer de vie est devenu vital pour moi ?

Dans mon cas c’est mon corps qui m’a imposé un changement de vie, mais au fond ce changement était en cours dans ma tête depuis quelques années déjà. C’est la procrastination et la peur qui m’ont retardé dans mon entreprise de changement. Quand nous ne sommes pas alignés avec les envies de notre âme, notre corps et notre mental nous font ressentir un malaise. Les soucis de santé font leur apparition, avec des symptômes physiques, comme une mauvaise digestion par exemple ; des symptômes psychiques, comme des angoisses, des insomnies, des pensées parasites, etc. Le bilan : on se sent de plus en plus épuisé, vidé et notre jauge d’énergie ne se remplit plus. On commence par questionner notre équilibre entre vie pro et vie perso. On essaye de s’imaginer dans 5 ans, 10 ans, 20 ans et si on n’entreprend aucun changement alors le corps et la tête interviennent pour notre bien. C’est le burn out.

Laura se prend la tête car elle veut changer de vie

Je vous partage mon expérience du burn out dans cet article. Si je n’avais pas entrepris un changement de vie radical je ne sais pas jusqu’où mon corps et mon mental seraient allés pour me faire réagir. Les signes ont été assez puissants pour me pousser à changer de vie. Quand je repense à cette période j’aurai aimé me dire que changer de vie peut faire peur, mais ne pas en changer peut faire encore plus peur. Alors autant sauter le pas et passer par une période de transition inconfortable pour mieux se retrouver ensuite.

Pourquoi changer de vie est d’abord inconfortable ?

Laura escalade des branches dans une forêt - changer de vie peut être un parcours du combattant

Lors des premières années de notre vie, nous n’apprenons pas à marcher ou à parler si facilement. Il faut tâtonner, observer, tester et parfois échouer. Lors de notre seconde naissance, quand on a ouvert les yeux sur la nécessité de tout changer, il est parfois inconfortable de se lancer dans les premiers pas de cette nouvelle vie. Je ne vous apprends rien, vous ne serez pas à l’aise tout de suite. Les premières semaines sont rythmées par les doutes, l’incertitude, la sensation d’insécurité. On envoie valser tous nos repères et c’est la peur de l’inconnu qui frappe à notre porte. Nous sortons clairement de notre zone de confort, mais était-elle vraiment si confortable ? Il faut parfois accepter la difficulté, ne pas avoir peur de se blesser et d’y laisser quelques plumes pour ensuite vivre la vie qui nous convient.

Parfois il faut « changer de vie pour aller mieux ». C’est le thème de l’évènement inter blogueur auquel je participe, organisé par Fric au Féminin. L’objet de son blog est d’aider les personnes à libérer leur relation à l’argent, pour atteindre la liberté financière. Un des premiers obstacles largement invoqué lorsque l’on souhaite changer de vie, c’est la peur de manquer d’argent. Nous pouvons nous interroger sur ce que sous-entend cette peur. Avez-vous peur de manquer de quelque chose de plus profond ? Avez-vous peur du regard des autres sur votre changement de statut ? Ou même de votre propre regard sur vous-même ? Vous l’aurez compris, changer de vie est propice à de nombreux questionnements. Il est tout à fait normal d’avoir peur, mais on peut tout à fait aller à la rencontre de ses peurs, les interroger, les identifier puis surtout les dépasser 😉

Traverser sereinement les étapes qui permettent de changer de vie

Comme je vous l’ai dit, on peut rester bloqué plusieurs mois ou années au stade de l’envie de changer de vie. Il y a un gap entre se décider à changer et passer à l’action. Nous pouvons nous sentir enthousiaste à l’idée de tout envoyer balader et finalement camper dans notre vie actuelle par peur du changement. Il faut avoir le courage de prendre du recul, de se poser les bonnes questions, d’entreprendre les bonnes actions. Il faut surtout savoir à quoi s’attendre pour ne pas revenir en arrière et finalement ne pas changer de vie du tout.

Si je devais résumer par quelles phases je suis passée pour changer de vie, je dirai à mon moi d’il y a quelques années qu’il faut que je m’attende à vivre les étapes suivantes :

  • L’envie de changer de vie fait son apparition
  • La peur du changement empêche tout passage à l’action
  • Le déclic qu’un changement de vie est nécessaire nous fait passer à l’action
  • L’euphorie de changer beaucoup de choses de son quotidien nous énergise
  • Le deuil de son ancienne vie nous fait un peu reculer et douter
  • Le pardon et l’acceptation à vivre la vie qui nous convient nous relance dans le changement
  • Le nouveau quotidien nous fait ressentir de la gratitude à avoir osé se lancer

La prise de conscience de la nécessité de changer de vie

Quand on traverse une situation de crise il est plus facile de renoncer à son ancienne vie. Il est plus facile de quitter un partenaire de vie qui nous bat que de quitter une personne qui ne nous convient tout simplement plus. Il est plus aisé de changer de job quand on a clairement ras-le-bol des tâches qui nous sont confiées, mais beaucoup plus dur de quitter un emploi passion trop énergivore. Quand on ressent des manques dans notre quotidien, ou si ce que l’on vie est insatisfaisant on ressent clairement en nous cette profonde envie de changement. Quand le mal être domine, qu’il soit physique ou psychique, cela provoque le déclic et plusieurs choix s’offrent à nous : fuir, combattre ou subir la situation. On peut naviguer entre ces différentes réactions et un jour on se décide à combattre et à trouver ce qui nous met en joie. La pulsion de vie est là et on envoie notre lettre de démission. Plus facile à dire qu’à faire. Dans mon cas c’est ce que j’ai fait, jusqu’à me raviser car la peur est revenue au galop ! Je devais d’abord faire le deuil de cette vie que j’étais en train de vouloir quitter.

La période de transition et le deuil de sa vie d’avant

Quand on quitte quelque chose à contrecœur, même si c’est pour notre bien, il faut parfois passer par une période de prise de recul. On peut avoir peur de se tromper ou tout simplement peur de faire mourir une partie de soi. Quand on s’est engagé de nombreuses années dans un métier ou une relation, un travail de deuil est parfois nécessaire et il faut accepter de prendre le temps de dire adieu à cette ancienne vie. On s’apprête à faire un changement radical, à perdre une étiquette, une partie de son identité. Mais il faut relativiser l’échec car cette étiquette n’était pas vraiment nous. Nous ne nous définissons pas par un métier, un statut matrimonial, un régime alimentaire, etc. Cette période de deuil et de ralentissement peut-être propice à faire un vrai travail sur soi. Apprendre à se connaître est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire pour vivre pleinement votre nouvelle vie.

La période d’acceptation de son droit à vivre une vie heureuse

Qu’est-ce qui vous attend dans votre vie d’après ? Satisfaction, alignement corps-mental-âme, des nuits paisibles, de la gratitude à n’en plus finir. S’autoriser à réussir n’est pas une chose si répandue que cela, et certains vont jusqu’à l’auto-sabotage ou le rétropédalage pour courir retrouver leur vie d’avant. C’est ce que j’ai fait lorsque j’ai annulé ma démission et cherché à reprendre un poste à l’éducation nationale. J’avais un sentiment de devoir à accomplir en étant professeur d’histoire géographie. Mon arrière grand père était un résistant de la seconde guerre mondiale, fusillé à la veille de la libération et je me devais de transmettre des valeurs aux futures générations, d’enseigner l’histoire pour éviter qu’elle ne se répète. Fric au Féminin présente l’impact de la psychogénéalogie sur notre réussite et c’est très intéressant de comprendre le lien entre les fidélités familiales, notre histoire, notre rapport à l’argent et nos choix de vie.

C’est après une grosse période d’analyse de mon inconscient que je me suis reconnectée à mes envies pour être enfin en accord avec moi-même. Je me suis autorisée à être heureuse, à vivre la vie sereinement et accepter les opportunités qu’elle me présentait. Tout ce dont j’avais besoin était à ma disposition, je n’avais plus qu’à me lancer pleinement dans mon changement de vie. Alors certes, avec une très grande instabilité financière au départ, mais ça ne me fait plus peur.

ce qui nous attend quand on change de vie - être heureuse

Mes clefs et conseils pour réussir son changement de vie

Vous savez que vous devez changer de vie pour aller mieux mais vous ne savez pas par où commencer ? Je vous donne quelques clefs pour vous lancer sereinement dans ce nouveau départ.

Il ne suffit pas de renoncer à sa vie d’avant, mais de redonner du sens à sa vie

On parle souvent de se reconnecter à sa mission de vie. Pour cela il faut se poser de vraies questions, pour savoir ce qui fait sens pour nous. On conseille souvent de sortir de sa zone de confort, j’aime plutôt conseiller de trouver sa zone de génie. La connaissance de soi est un vrai travail, qui prend du temps, de l’énergie. On peut faire ce travail seul, mais cela prend encore plus de temps. On peut sinon se faire accompagner. La psychanalyse permet de mener ce travail de fond qui prend parfois plusieurs dizaines d’années. Pour les plus pressés ou les moins analytiques, on peut se tourner vers des méthodes de coaching qui, grâce à des exercices, du dialogue, de l’introspection, permettent de retrouver confiance et estime de soi. Une attitude essentielle pour retrouver l’énergie vitale qui vous aidera à suivre vos rêves et à retrouver les idées claires.

Mettre en place des actions qui nous font déjà vivre notre nouvelle vie

Quand vous êtes dans la bonne dynamique, il est temps de mettre en place des actions concrètes qui vous mèneront pas à pas vers votre nouvelle vie. Vous avez trouvé votre mission d’âme et le but de votre vie sur Terre ? C’est la clef pour ressentir rapidement un mieux être dans votre vie actuelle. Ce n’est pas le cas ? Alors commencez à prendre le temps d’apprendre à vous connaître. Identifiez vos failles, vos atouts et n’hésitez pas à investir en vous. Fric au féminin traite justement de l’investissement en soi sur son blog. En mettant du temps et de l’argent dans des programmes de coaching, dans des formations pour votre reconversion, vous vous assurez d’avancer dans votre transformation. Vous améliorerez vos compétences et vous aurez le sentiment d’être pleinement engagé dans votre changement de vie. Paradoxalement, dépenser de l’argent dans sa reconversion est un bon moyen de mettre son projet en action et d’atteindre la réussite, car vous attendez des retours sur investissement.

Laura en voyage, qui veut changer de vie

Alors une des premières étapes au changement de vie est de savoir dans quoi vous avez envie d’investir. Si ça vous appelle alors investissez dans votre propre transformation. De mon côté, j’avais besoin de changer de cadre de vie. Mon action aura été de rendre mon appartement et de prendre un billet d’avion, sans billet de retour. J’ai investi dans un voyage à durée indéterminée, car justement j’avais besoin d’un temps indéterminé pour partir à la découverte du monde, mais surtout de mon monde intérieur. Et vous, quelle sera la première action de votre changement de vie ?

Vivre pleinement dans le présent et se fixer de petits objectifs

Quand le processus de rupture avec son ancienne vie est largement entamé on commence à goûter à l’art de prendre soin de soi.  On prend du temps pour être à l’écoute de ses besoins et pour vivre pleinement l’instant présent. Prendre le temps d’une pause est parfois nécessaire pour réaliser à quel point nous vivons à des rythmes effrénés qui ne correspondent pas du tout à nos besoins physiologiques. Quand on change de vie, notre rapport au temps peut changer également. Pour aller mieux, on peut se reconnecter à ses sensations, ses émotions et commencer à savourer l’instant présent. On arrête de ressasser le passé, d’avoir peur de l’avenir et on accueille ce qui se présente à nous au jour le jour. Alors on peut planifier et se fixer des objectifs ambitieux, mais rien n’est plus motivant que de valider de petits objectifs et de savourer de petites victoires. Quand vous serez alignés avec votre moi intérieur, prenez le temps de vous remercier d’avoir osé changer de vie. Il n’y a rien de plus gratifiant que de se sentir vivant et à sa place.

un palmier à Moorea en Polynésie française, un bon spot pour réfléchir à son changement de vie

Dîtes-moi en commentaire si vous êtes en phase avec votre vie actuelle ou si au contraire la question du changement de vie vous titille 😉  

Les derniers articles qui devraient vous plaire 🙂 

Un lieu de vie qui vous correspond, aligné à vos envies

Nous recherchons tous un lieu de vie qui nous corresponde, un endroit où poser ses valises. Pour beaucoup il s’agira d’une maison agréable, pour d’autres ce sera un van, gage de liberté. Quoi qu’il en soit, nous plaçons tous beaucoup d’attente dans notre lieu de vie...

La confiance en soi n’est pas innée, elle se travaille

Vaste sujet que celui de la confiance en soi. Elle est difficile à définir et nous avons tous confiance en nous, à différents degrés. La confiance en soi, c’est tout un schéma de pensées qui nous pousse ou nous empêche de faire des choses. C’est d’elle que peuvent...

L’endobelly : souvent difficile à porter, comment l’apprivoiser ?

L’endométriose est une maladie inflammatoire qui touche les femmes en âge de procréer. On estime que 10% d’entre elles seraient concernées, mais qu’une minorité serait diagnostiquée. Cela s’explique par la difficulté à interpréter les symptômes de la maladie. C’est le...

Mes trois astuces pour lâcher prise et ralentir le rythme

Tout va très vite, trop vite. Dans le monde de l’instantanéité, difficile de suivre le rythme. À peine une info est-elle connue, qu’il faut déjà faire face à la suivante. Les flux se multiplient, sont de plus en plus rapides et nous sommes pris dans ce tourbillon...

Ma routine bien-être holistique pour aligner corps, mental et âme

Fin 2019, je faisais un burn-out qui allait changer le cours de ma vie. Mon corps me lâchait et me forçait à m’arrêter. Cette pause me permit de mettre un mot sur tous mes maux : endométriose, intestin irritable, perfectionnisme, blessures de l’âme, etc. Aujourd’hui,...

Pourquoi je n’utilise pas l’intelligence artificielle pour rédiger ?

Le sujet de cet article vous étonnera peut-être. Bien loin de l’alimentation et du bien-être holistique, je voulais vous parler aujourd’hui de l’intelligence artificielle. Un sujet préoccupant pour beaucoup et qui m’a, moi aussi, forcée à réfléchir en profondeur à la...

Comment redonner du sens à sa vie ?

La plupart d’entre-nous avons déjà fait ce constat amer : je ne sais pas quoi faire de ma vie. Il s’agit d’une affirmation lourde de sens et qui questionne bien plus qu’une simple orientation professionnelle. Car oui, la vie ne se résume pas qu’à son travail ou à...

Du stress à l’inflammation chronique : une réaction en chaîne qu’il est possible de briser

L’inflammation est un mécanisme normal mis en place par notre organisme pour se défendre. De nombreux facteurs peuvent en être la cause et le stress fait partie des plus difficiles à maîtriser. Véritable mal de notre siècle, il favorise l’apparition de l’inflammation...

Trouvez ce qui vous fait vibrer : votre mission de vie

Le terme mission de vie serait presque intimidant. On pourrait croire qu’il est question de faire de grandes choses et d’accomplir des exploits, mais il n’en est rien. La mission de vie est quelque chose de tout à fait personnel. Elle peut être ambitieuse, ou ne pas...

Les mémoires transgénérationnelles : l’impact du passé sur le présent

Aujourd’hui, je vous invite à fouiller un peu dans votre passé pour comprendre votre présent. Dans cet article il sera question de mémoires transgénérationnelles, la mémoire qui se transmet de génération en génération. SI j’insiste souvent sur l’importance du moment...

Sortir du burn out : un processus long, mais salvateur

Nous entendons de plus en plus parler de burn out, mais qu’est-il au juste ? Souvent comparé à la dépression, il est en réalité bien différent. Il s’agit d’un message que nous fait passer notre corps pour nous faire comprendre que nous sommes surmenés. Une mise à...

Comment ça va ? Une question pas si anodine que ça

Ça va ? Nous posons tous cette question quasi quotidiennement. Au travail, lorsqu’on retrouve des amis, à ses proches, elle est devenue automatique. Une sorte de formule de politesse à laquelle nous n’attendons presque pas de réponse. S’il s’agit de s’enquérir de...
Madame Shiitake

Et bonjour !

Je m’appelle Laura.

Vous trouverez ici des recettes pour tous les goûts et pour toutes les envies.
La particularité de mes recettes, la plupart sont sans gluten, sans lactose, ou les deux, mais toujours avec beaucoup de gourmandise !

À propos >

CREDITS

© L’ensemble des recettes, textes, photographies de ce site sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite).

Tous ces éléments sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle.

Sans autorisation écrite préalable, il est strictement interdit, de copier, reproduire ou redistribuer, tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit.

Catégories

Archives

12 Commentaires

  1. Jouvenon

    Super article ! J ai personnellement changé de nombreuses fois de vie et ceci m a toujpurs rapproché unpeu plus de moi meme…
    Merci de cette merveilleuse contribution 😉

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Merci d’avoir organisé l’évènement, ça a été un plaisir pour moi que de rédiger cet article 😉 C’est toujours intéressant d’analyser ce qu’on vit et d’y voir le positif 🙂

      Réponse
  2. Damien Giraud

    Bonjour, J’ai moi-même vécu beaucoup de changements dans ma vie (intérieurement du moins).

    Pour moi c’était le contraire de la plupart des gens, pourquoi je change autant ? ….

    Et puis un jour j’ai été formé dans une école de coaching (encore un changement) et j’ai compris grâce à un outil.

    La roue de Hudson, (Un outil de comprehension et d’accompagnement du changement)

    qui explique grosso modo le fonctionnement du changement, les étapes, les émotions en jeu, et pourquoi certaines personnes sont si réticentes au changement, et d’autres tout le contraire.

    Il a ete pour moi amusant de voir a quel point votre parcours etait representatif de cela selon moi.

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Merci Damien pour ton commentaire et le partage d’outil. Je suis allée voir un peu ce qu’il en était et effectivement ça semble bien correspondre aux phases que j’ai traversé 😉 Tu as mis un nom sur mon analyse haha 😉 merci

      Réponse
  3. Christèle

    Bravo pour cet article très détaillé des différentes phases de changement de vie.
    Bravo pour ton courage d avoir changer de vie!
    J ai fait de même il y a peu suite à un burn out…
    Et je me suis dit que le changement est permanent, il faut juste l accepter 😉

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Merci Christèle pour ton retour. C’est clair, le changement est intimement associé à la vie et à la pulsion de vie. Je sais d’avance que je serai amenée à encore changer beaucoup de choses dans ma vie future et je l’aborde de plus en plus sereinement 😉 Bravo d’avoir réussi à changer de vie de ton côté aussi 😉

      Réponse
  4. Caroline

    Merci pour ce bel article ! Je me reconnais beaucoup. Bravo pour ton courage, ta persévérance et ta détermination !

    Réponse
  5. Dieter

    Merci pour cet article qui, avec les photos de qualité qui l’accompagnent, nous fait entrer dans un autre monde, ou plutôt suivre un chemin qui a coupé ce qui n’allait pas pour aller ailleurs.

    Réponse
    • Madame Shiitake

      Merci Dieter pour ce commentaire 😉 je suis ravie si les photos permettent de voyager un peu plus avec moi 🙂

      Réponse
  6. Marlène

    Comme d’habitude, un article inspirant et bien écrit, un plaisir à lire 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!