Trouvez ce qui vous fait vibrer : votre mission de vie

31 Août 2023

Le terme mission de vie serait presque intimidant. On pourrait croire qu’il est question de faire de grandes choses et d’accomplir des exploits, mais il n’en est rien. La mission de vie est quelque chose de tout à fait personnel. Elle peut être ambitieuse, ou ne pas l’être, il s’agit dans tous les cas d’une démarche intérieure qui doit vous correspondre. Elle peut être difficile à identifier et je vous donne dans cet article quelques clefs qui pourraient vous aider à trouver le feu qui brûle en vous, votre véritable pourquoi. Suivez-moi pour un voyage au plus près de vos désirs les plus profonds.

C’est quoi la mission de vie ?

Chaque personne a sa propre mission de vie et nous ne parvenons pas tous à l’identifier, à écouter nos véritables envies. Car c’est bien de cela dont il est question : d’envies. Je ne parle pas de celles dont on vous fait croire depuis tout petit qu’elle sont les seules qui vaillent (envie de travailler, d’avoir une maison et des crédits à la banque). Je vous parle ici d’écouter vos véritables désirs, la passion, par opposition à la raison.

Une préoccupation qui ne date pas d’hier

Si la notion de mission de vie est assez récente, toutes les questions qui tournent autour de ce sujet ne datent en revanche pas d’hier. Il y a plus de 2000 ans, on se posait déjà ces questions. Ma vie rime-t-elle à quelque chose ? Suis-je condamné à guerroyer jusqu’à la fin de ma carrière ? Quel est le sens de tout cela ? La condition d’esclave n’est-elle pas trop difficile à supporter ? Ne devrais-je pas me réorienter ? Vendeur d’hydromel ne plaît pas tant que ça finalement, je n’aurai pas du reprendre le flambeau… Bref, nos ancêtres étaient aussi paumés que nous.

mission de vie - Statue de Confucius
image libre de droits

400 ans avant JC, Confucius théorisait déjà sur le sujet. Philosophe chinois de son état, il prétendait que nous avons tous deux vies et que la seconde commençait quand on se rendait compte qu’on n’en avait qu’une. Il pointait déjà du doigt l’importance de se réaliser en tant que personne pour commencer à vivre réellement. Cela fait bien évidemment écho à la notion de mission de vie qui nous occupe aujourd’hui. Il disait également : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». De quoi questionner notre rapport au travail, souvent source de stress et de manque de considération.

Être à l’écoute de ses désirs

Pour trouver sa mission de vie, il faut être à l’écoute de ses désirs. C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire et certaines personnes ne seront même jamais familières avec la notion de mission de vie. Si vous parcourez ces lignes c’est que vous êtes sensible à la question et que votre démarche est déjà bien avancée. Se questionner sur ce qu’est la mission de vie est déjà une partie de la réponse. Il faut avoir conscience que nous avons tous des envies enfouies et que ce sont elles qui peuvent nous guider sur le chemin de notre réalisation. Considérer ses véritables désirs peut être inconfortable, car ils peuvent être le déclencheur d’un changement de vie important. Si cela peut faire peur, il faut bien comprendre qu’il s’agit de changements qui vont dans le bon sens, celui du bonheur et de la plénitude.

S’écouter et accepter sa mission de vie, c’est accepter de vivre une vie qui vous ressemble. C’est vouloir ne plus subir sa vie, mais la vivre pleinement. En trouvant ce qui vous fait vibrer, ce qui est véritablement porteur de sens et ce que vous aimez faire, vous vous sentirez vivant. Vous serez heureux, débordant d’énergie, reconnaissant, motivé, positif, créatif, bref, vous serez bien. Trouver sa mission de vie, c’est aussi avoir un cap à suivre, une boussole qui donne à la vie un tout autre sens. La promesse est belle, voyons maintenant comment s’y prendre pour trouver sa mission de vie.

mission de vie - nuage rose dns un ciel bleu
image libre de droits

Trouver sa mission de vie, tout un programme

Trouver sa mission de vie fait appel à sa sensibilité et à sa faculté à s’écouter et à se remettre en question. Ce n’est pas toujours évident et le processus ne se fait pas en claquant des doigts, il s’agit d’un cheminement qui demande du temps. Lilou Macé en parle très bien dans son cahier d’exercices : 100 jours pour trouver sa mission de vie et se réaliser pleinement. Un ouvrage très intéressant quand on en vient à se questionner sur le sens à donner à sa vie.

Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Pour avancer sur le chemin de sa mission de vie, il faut commencer par se questionner, être curieux envers soi-même. Nous avons souvent beaucoup de certitudes sur plein de choses et sommes très compétents dans certains domaines, mais nous nous connaissons mal. Pour trouver sa mission de vie il faut remédier à cela, prendre le temps de comprendre nos réelles aspirations et accepter les changements que cela implique.

La première question à se poser est celle de l’importance de certaines choses centrales de la vie. Qu’est-ce qui est véritablement important pour vous ? D’avoir du temps pour vous ? L’amitié ? La générosité ? L’argent ? La solidarité ? La bienveillance ? L’amour ? Le respect ? Vous l’aurez compris, il est question de valeurs. En trouvant celles qui ont du sens et qui font écho en vous, vous avancerez à pas de géants sur le chemin de votre mission de vie. Nous aspirons à faire des choses qui soient en accord avec nos valeurs et c’est tout l’intérêt d’être à l’écoute de sa mission de vie.

Pour ma part, la liberté est une valeur centrale. La liberté géographique, la liberté dans le temps et la liberté de choix. En comprenant ça, une évidence s’est vite imposée à moi : travailler pour un patron à des horaires arbitraires qui ne correspondent pas à mon rythme de vie n’était plus fait pour moi. Pendant des années je suis allée à l’encontre de mes désirs, sans m’en rendre compte. Mon corps me hurlait pourtant que je faisais fausse route. Grâce à lui j’ai pu explorer d’autres alternatives plus épanouissantes et je peux aujourd’hui en parler librement.

mission de vie - statue de la liberté
image libre de droits

L’importance de la projection

J’ai récemment compris la force de la projection et de la visualisation, la force du mental pour conditionner sa réussite. Si vous souhaitez ardemment quelque chose, le meilleur moyen de l’obtenir est de tout mettre en œuvre pour. Vous pouvez employer des outils, des méthodes, faire appel à des procédures et valider une succession d’étapes indispensables pour atteindre votre but. Voilà pour la partie purement pratique et opérationnelle. Pour augmenter vos chances de succès, il est également important de mettre votre imagination et votre capacité à vous projeter à contribution.

Imaginez quelle serait votre vie idéale et projetez-vous dans ce possible futur. Faites-le régulièrement et adoptez une attitude positive. Parlez en disant « Quand je » plutôt que « Si je ».  Tout dans votre état d’esprit et votre attitude doit vous guider vers ce but que vous visualisez. En procédant ainsi, vous mettrez en place, consciemment ou non, toutes les conditions de votre succès. Cela doit s’accompagner de travail et d’efforts et la simple projection ne suffit évidemment pas.

En ayant en tête que des actions identiques ne peuvent pas donner de résultats différents, vous mettrez tout naturellement en place des façons de travailler qui changent. Vous évoluerez dans votre façon d’aborder votre projet et toutes ces petites prises de conscience mises bout à bout vous guideront vers votre mission de vie. Vous sèmerez les graines de votre succès pour vous réaliser pleinement grâce à la force du corps et du mental. C’est en mobilisant un maximum de ressources différentes que vous surmonterez les blocages qui nous affectent tous. La peur du changement et la peur de manquer d’argent sont parmi les premières causes d’immobilisme.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer, pour quoi êtes-vous doué ?

Pour identifier sa mission de vie, il convient également de se demander ce qui vous plaît. Qu’aimez-vous faire ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’est-ce qui est porteur de sens ? Bref, qu’est-ce qui pourrait vous donner l’envie de vous lever tous les matins avec motivation et entrain ? C’est ce qu’on appelle le pourquoi ou l’Ikigai (raison d’être en japonais). Quand vous aurez trouvé les réponses à ces questions et aux précédentes vous devriez savoir avec plus de précision quelle est votre mission de vie. Et si ce n’est pas le cas, vous aurez beaucoup avancé sur le sujet.

mission de vie - plateau avec bougies, encens et livre sur l'Ikigai
image libre de droits

Enfin, faites un point sur vos compétences. Listez les choses pour lesquelles vous êtes doué, les choses que vous aimez faire. Elles pourraient vous aiguiller sur la direction à prendre. Être de bons indices dans la quête de votre mission de vie. Et puis si ce n’est pas le cas, il est toujours intéressant de se rappeler qu’on sait faire des choses et qu’on est reconnu pour ça. C’est toujours positif, c’est bon pour le moral et source de confiance en soi.

La mission de vie va au-delà d’un métier ou d’un statut social. Être comptable n’est pas une mission de vie. La mission de vie est ancrée en nous, parfois profondément enfouie. Nous ne sommes pas tous nés pour sauver le monde (personne n’y parvient seul de toute façon). Il faut être fier de ce que l’on est et de ce qui nous pousse à nous lever le matin. Le principal est d’être humble dans sa façon d’aborder les choses, de comprendre qu’on peut toujours progresser. J’espère vous avoir permis d’y voir un peu plus clair sur cette notion de mission de vie. Si ces quelques conseils vous ont été utiles, dites-le moi dans les commentaires et n’hésitez pas à partager vos expériences. Je suis friande d’histoires et d’anecdotes 😉

Les derniers articles qui devraient vous plaire 🙂 

Madame Shiitake

Et bonjour !

Je m’appelle Laura.

Vous trouverez ici des recettes pour tous les goûts et pour toutes les envies.
La particularité de mes recettes, la plupart sont sans gluten, sans lactose, ou les deux, mais toujours avec beaucoup de gourmandise !

À propos >

CREDITS

© L’ensemble des recettes, textes, photographies de ce site sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite).

Tous ces éléments sont protégés par les lois relatives aux droits d’auteurs et à la propriété intellectuelle.

Sans autorisation écrite préalable, il est strictement interdit, de copier, reproduire ou redistribuer, tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit.

Catégories

Archives

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!